Nous l’avons dit et le répétons encore ici : créer un site internet et s’afficher sur les réseaux sociaux ne valent la peine que si vous avez, derrière, une vraie politique de contenus.

Sinon, oubliez tout et continuez comme avant. Le monde avancera sans vous. Quelle que soit la taille de votre entreprise ou son domaine d’activité, vous ne pouvez pas rester invisible sur le web. Et surtout, vous ne pouvez pas rester muet ! 

À l’heure où chacun se plaint de ne pas avoir le temps, il ne s’agit pas d’en faire des tonnes et de parler pour ne rien dire. Laissez cela aux auteurs de cette longue liste de “courrier indésirables” qui dorment dans votre boîte mails. Non, ce qu’il vous faut c’est prendre la parole régulièrement, sur des sujets que vous connaissez bien,  pour affirmer votre expertise et gagner la confiance de vos lecteurs : “cinq astuces pour poser votre antenne télé”, si vous êtes électricien ; “quel antivirus choisir ?”, si vous travaillez dans l’informatique ;  “comment préserver vos joints de douche ?”, si vous êtes carreleur. Etc. 

Pour vous comme pour ceux auxquels sont destinés ces conseils, nul besoin d’en faire des kilomètres et des kilomètres. Par contre, c’est vrai, il faut être ponctuel et régulier dans les publications. Il faut, par exemple, veiller à répondre régulièrement aux questions que l’on ne manquera pas de vous poser. Rien de plus désagréable et dévalorisant, en effet, qu’un professionnel qui ne répond pas aux demandes… Vous ne vous sentez pas capable de passer vos soirées sur l’ordinateur ? Votre métier vous prend déjà tout votre temps ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas le seul. Et c’est bien pour cela que, depuis une dizaine d’années, un nouveau métier a vu le jour. Son nom ? Community manager. Leur mission : constituer une communauté de gens attirés par votre expertise ; des personnes potentiellement intéressées par ce que vous faites, comment vous le faites et promises à utiliser, un jour, vos services. 

Le community manager doit savoir écrire, il doit imaginer des contenus originaux, divertissants, exclusifs ou techniques. D’une orthographe irréprochable (c’est le minimum), ses textes doivent être concis car les internautes apprécient ceux qui vont droit au but. Autre qualité importante : sa créativité pour susciter l’intérêt et le maintenir sur la durée. Enfin, le community manager doit être convivial, chaleureux… En un mot comme en cent, il doit être votre meilleur ambassadeur !